33, Gironde

Aquitaine

COP 21 & Aquitaine

jeudi 5 mars 2015 / libellé : Développement durable

La Conférence de l’ONU qui se déroulera à Paris en décembre 2015 (COP21) doit installer un accord international contraignant pour conserver une chance de limiter à 2°C le réchauffement du climat pendant ce siècle.

Quelques éléments de contexte

Depuis presque 25 ans, les scientifiques du Groupement d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) ont tiré le signal d’alarme à propos de la question du changement climatique. Malgré des conférences internationales, comme le Sommet de la Terre Rio en 1992 où des conventions cadres des Nations Unies voient le jour, le Cinquième rapport du GIEC n’en est que de plus en plus alarmant. Mais l’hypothèse « + 4°C » semble se préciser.

Rappelons qu’il y a 20 000 ans, les paysages d’Europe étaient bien différents de ceux que nous connaissons aujourd’hui : un kilomètre de glace sur les îles britanniques, un niveau de la mer 120 mètres plus bas qu’aujourd’hui... Et pourtant, en moyenne, 5°C seulement nous séparent de cette époque. Si rien n’est fait, le réchauffement provoqué par l’homme d’ici 2100 pourrait être d’une amplitude thermique équivalente à celle de la sortie de l’ère glaciaire ; le même écart non plus en 20 000 ans mais en 200 ans.

De fait, des éléments concrets arrivent auprès du plus grand nombre et commencent à impacter notre quotidien : grignotage du littoral, modification spatiale de l’implantation de certaines espèces vivantes, phénomènes météo intenses, flambée des énergies fossiles...

L’accord de Paris ne sera un succès que si des accords contraignants remettent les États sur une trajectoire de confinement de 2°C+. Avant la fin 2014, la négociatrice française semblait dire qu’à Paris nous n’assisterons pas à un tel accord historique. L’accord entre les États-Unis et la Chine qui a pris tout le monde à contrepied à l’automne 2014 ne va pas changer la situation aux dires des ONGS.

Malgré tout, la société civile semble avoir dépassé son état post-conférence de Copenhague en 2009 (déprime, éparpillement, dissensions...). Nous avons assisté à la marge de la COP 20 de Lima en décembre 2014 à des manifestations de 300 000 personnes à New York et 20 000 personnes à Lima sur les enjeux climatiques. Nous commençons là à entrevoir un nouveau cycle de mobilisation massive qui s’appuie sur les territoires de façons locale, de la mise en œuvre de projets systémiques et de transition énergétique et sociale.

En France, cette convergence des ONGs se traduit par la Coalition Climat 21 qui compte une centaine de participants, 70 organisations impliquées et une rencontre internationale (135 organisations de 37 pays). La Coalition Climat 21 a vu le jour pour « contribuer à la création d’un rapport de force favorable à une action climatique ambitieuse et juste, et à la transformation durable de toutes les politiques publiques afférentes ». La Coalition s’appuie sur la nécessité d’organiser des mobilisations citoyennes de façon concertée et coordonnée à l’occasion de la Conférence de Paris en 2015 afin d’y avoir le dernier mot, et de construire dans la durée un mouvement pour la justice climatique.

Si la COP21 mobilise dans les médias toute l’année 2015, nous faisons l’hypothèse que tout miser sur un accord historique nous ferait revenir 6 ans en arrière avec la grande désillusion de l’après Sommet de Copenhague. La Coalition Climat 21 à laquelle nous souscrivons pense qu’au contraire il faut s’appuyer sur cette année et sur ce Sommet comme une caisse de résonnance...

Les Petits Débrouillards Aquitaine peuvent s’appuyer sur plusieurs outils : La malle pédagogique « 1°C de + »

Créée en 2004, elle permet à tout acteur éducatif d’aborder la thématique du changement climatique auprès d’enfants à partir de 7 ans, à travers un outil à la fois sérieux et ludique. Celle-ci est en cours de consolidation pour peut-être devenir la « malle 4°C de + ». En quelques expériences, voire lors de séquences plus complètes, la malle propose des éléments de compréhension sur les phénomènes physico-chimique autour du climat.

La malle transition écologique et sociale

Un outil qui peut être utilisé sur tout type d’action de médiation scientifique et complété à la demande nos actions. Elle contient notamment des activités sous forme d’expériences, d’objets, de maquettes à manipuler, de jeux de plateau... du matériel d’investigation : capteurs, microscopes… des fiches pédagogiques pour des activités, un livret pédagogique. Une partie des données collectées seront saisies sur une plateforme numérique pour alimenter les projets de recherche participative. Les informations et les possibilités d’échanges offertes sur le site compléteront et prolongeront les activités.

Le camion Science Tour

C’est un dispositif d’animation itinérant conçu pour accompagner nos actions. Les animations s’inspirent du synopsis de l’émission « C’est pas Sorcier », à savoir une expérimentation des contenus scientifiques dans le camion et leur exploration à l’extérieur. D’un point de vue technique, l’ensemble est composé d’un camion aménagé avec plusieurs plans de travail, équipé notamment d’un ordinateur avec connexion Internet et d’un moniteur TV, de deux tentes à air captif de 16m² et d’un mobilier annexe. Le thème de l’itinérance 2015 sera celui de la transition énergétique et du climat.

« Our Life 21 » et « Jeux de rôles et conférences internationales »

Les Petits Débrouillards sont partenaires du projet Our Life 21, qui met en place des actions de sensibilisation et d’ateliers prospectifs, visant à alimenter la vision de ce que serait une vie réussie en 2050. Our Life 21 soutient la mise en place d’animations de sensibilisation et d’ateliers prospectifs à destination de tous les publics. Chacun doit pouvoir comprendre les défis énergétiques et climatiques et surtout percevoir ses marges de manœuvre : économies d’énergie, améliorations technologiques, bénéfices économiques, organisation des temps de vie…

Les expositions « Développement Durable » et « Transition écologique et sociale »

Les Modulothèques sont des expositions interactives et itinérantes. Elles permettent d’aménager un espace de sensibilisation et de découverte interactif pour les publics sur un thème donné. Conçues sous forme d’activités ludiques à réaliser et favorisant le questionnement, elles proposent des mises en situation où le public est actif, et proposent des explications et des informations sur les sujets traités.

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

7 passage des argentiers
33000 Bordeaux

05 56 52 30 35

33@lespetitsdebrouillards.org

Notre page Facebook


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP