AQ, Aquitaine

Aquitaine

La recette du brouillard

mercredi 1er décembre 2010 / libellé : Développement durable par Guillaume Apremont

Boire du brouillard, pourquoi pas ?

Que faire si l’on habite dans un endroit isolé, où ne sont disponibles ni réseaux d’eau potable, ni barrages, ni rivières, et où il ne pleut pratiquement jamais ?

Capturer l’humidité

Jusqu’à présent, les nombreuses communautés rurales dans ce cas étaient obligées de ramener des bidons d’eau à pied, parfois très loin et sur des chemins escarpés.

La récupération de brouillard sur les fameux filets tendus verticalement. Dans ce cas, la ressource est déjà dans son état liquide (gouttelettes de brouillard) et le rôle des filets est de provoquer la coalescence (agglomération, donc augmentation de la masse et chute) de ces aérosols dans les turbulences créées au passage des mailles. Cela nécessite donc du brouillard formé et du vent (plus la vitesse est importante meilleurs sont les rendements). Donc les emplacement privilégiés sont souvent les crêtes en altitude ou si l’océan est à proximité.

Pour préparer un bon brouillard...

Réagissez !

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP